Illustrez « Les descriptions d’Anthéa » !

21 avril 2020 |  , , , ,

Bonjour à tous !

Si le sentiment créatif s'empare de vous,

si vos doigts vous démangent, si l'envie de dessiner vous prend,

rejoignez la danse et illustrez chaque semaine les descriptions d'Anthéa !

 

Chaque dessin sera posté sur facebook et exposé, après le déconfinement, à la MJC de Pamiers !

 

 

« Les descriptions d’Anthéa » – Episode 1

 

« Bleu nuit.

Tout était sombre dans la pièce. Dehors la nuit recouvrait tout d'un grand manteau noir. Cependant l'intérieur de cette vieille pièce n'était pas noire, mais bleutée, grâce à la lune qui venait y déposer quelques rayons froids. Chacun des objets de cette pièce était à leur juste place, le propriétaire devait être quelqu'un de particulièrement soigneux. Dans l'obscurité et le silence le plus total apparut une lueur. Elle provenait du tableau suspendu au mur. Plus la lueur grandissait plus la pièce devenait bleue. On ne distinguait guère plus les détails et les recoins restaient plongés dans le noir.

Tout d'un coup la lueur jaillit du tableau, et dans une sorte de vague de fumée elle prit l'apparence d'une créature magnifique. Ses cheveux l'englobaient presque entièrement, ne laissant apparaitre qu'une partie de son corps. Des mèches rebelles virevoltaient autour d'elle. Elle regarda la pièce silencieusement, flottant dans l'espace. C'était une apparition aussi bien sublime qu'irréelle, comme sortie du plus beau des rêves. »

 

 

 

 

« Les descriptions d’Anthéa » – Episode 1 (version 2 pour les plus petits)

C'était une jeune fille. Elle avait de grands yeux bleus et verts. Quand je l'ai vu pour la première fois j'ai cru que je rêvais. Ses longs cheveux abritaient des étoiles et des planètes de toutes sortes !

Oui, des planètes ! Il y en avait des grandes toute bleues, des petites violettes, des planètes comme Saturne, avec des anneaux. Je voyais aussi quelques comètes parsemer les cieux de ses cheveux. Et puis des étoiles par milliers qui brillaient plus ou moins. C'était impressionnant, tout un monde se logeait dans ses mèches ! Toute une galaxie dans sa chevelure !

Ses longues mèches étaient bleues par moment, puis vert ou d'un violet foncé. Que c'était beau ! Une jeune fille, avec des cheveux que je devinais bouclés, dans lesquels flottait toute un univers… j'ai du me pincer pour me prouver que je n'étais pas au beau milieu d'une rêve.

 

 

« Les descriptions d’Anthéa » – Episode 2

« Les oiseaux.

Deux oiseaux se regardaient. Il y en avait un grand et un petit. Le grand était violet, presque rose, alors que ses pattes et son bec étaient d'un jaune vif. Le petit, lui, était bleuté, avec des nuances de vert et parfois de turquoise. Ils semblaient s'amuser ensemble. L'un bougeait ses ailes et l'autre avait l'air de trouver ça rigolo.

Autour d'eux des plantes vertes les encadraient. Certaines étaient foncées, presque noires tandis que d'autres avaient des feuilles plus claires. Il régnait dans cet endroit une atmosphère légère, on sentait l'été ou le printemps. Les deux oiseaux piaillaient ensemble dans un joli vacarme. C'était pour moi un régal que de les voir si bien s'entendre. »

 

 

 

 

 

 

Appeler la MJC